Octobre rose : "1 femme sur 8 risque de développer un cancer du sein"

Octobre 2022 célèbre sa 29ème campagne d’information sur le dépistage précoce et de lutte contre les cancers du sein et sera marqué par les 30 ans du ruban rose avec une intention : "30 ans d'engagement. Uni.e.s pour mettre fin au cancer du sein". L’association créée en 1994 « Le Cancer du Sein, Parlons-en ! » est devenu « Ruban Rose » depuis juin 2020. Chaque année, la campagne organisée par cette association mobilise de nombreux acteurs à l’échelle nationale. Toute l’année elle soutient la recherche médicale et informe le plus grand nombre. Octobre rose permet d’intensifier ces deux actions.

 

Quelques chiffres importants

Aujourd’hui en France :

  • 1 femme sur 8 risque de développer un cancer du sein au cours de sa vie
  • 54 000 nouveaux cas sont détectés et près de 12 000 femmes en décèdent tous les ans.


Sur 5 grosseurs examinées, 4 sont totalement bénignes. Le dépistage « organisé » a été mis en place en 2004 et permet aux femmes de 50 à 74 ans, de bénéficier d’une mammographie prise en charge à 100% tous les 2 ans.

 

Le dépistage du cancer du sein, quand, à quel rythme, pourquoi ?

A partir de 25 ans, il est conseillé d’avoir un examen clinique de vos seins (palpation) par un professionnel de santé et ce tous les ans. Entre 50 et 74 ans, si vous n’avez pas de symptômes, ni de facteurs de risque autre que l’âge, une mammographie est à faire tous les 2 ans, complétée par une échographie si nécessaire. L’intérêt de ce dépistage est de pouvoir repérer une lésion avant l’apparition de symptômes et notamment de détecter des cancers de plus petite taille et moins évolués. En général, plus le cancer du sein est détecté tôt plus les chances de guérisons sont importantes.

 

Les progrès de la recherche médicale

La recherche médicale permet de faire des progrès dans les traitements de lutte contre le cancer du sein mais aussi dans le dépistage de celui-ci.

En terme de traitement, ils existent déjà la chimiothérapie, l’immunothérapie et l’hormonothérapie.

Dans les traitements de chimiothérapie, plusieurs nouvelles molécules ont été découvertes ses dernières années et les recherches actuelles sont basées sur des associations de médicaments entre eux afin d’augmenter leurs efficacités.

D’autres approches sont en cours de recherches comme les traitements anti-angiogéniques. Ces traitements bloqueraient le développement des vaisseaux sanguins qui viennent nourrir la tumeur cancéreuse.

En ce qui concerne l’imagerie, la mammographie et l’échographie sont des examens fiables avec des appareils de plus en plus modernes. Le mammotone est un appareil plus récent, qui permet de faire des biopsies larges du sein faciles et précises.

 

Les actions durant la campagne Octobre rose

De nombreuses manifestations et événements sont organisés au profit de la recherche médicale et scientifique et pour sensibiliser au dépistage précoce. Vous pouvez aussi soutenir la lutte contre le cancer du sein en faisant des dons

Source :

https://www.cancerdusein.org/index.php

Dr Elodie Duquenne

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de toutes nos fonctionnalités !

Besoin d'un conseil ?

Autorisé par l'ARS à réaliser des préparations magistrales -
Certification ISO 9001:2015

Agence régionale de santé