Alzheimer : 10 signes avant-coureurs nouvellement identifiés

En France et dans le monde, la maladie d’Alzheimer ne cesse de progresser. Heureusement, la recherche aussi. Récemment, les résultats d’une enquête menée conjointement par des scientifiques anglais et français ont permis de détecter 10 signes avant-coureurs de cette maladie dégénérative.

 

Alzheimer, une maladie neurodégénérative

La maladie d’Alzheimer est une maladie dégénérative du cerveau causée par la dégénérescence des neurones et la perte inexorable de cellules nerveuses. Survenant le plus souvent autour de 65 ans, elle se traduit par de nombreux troubles de la mémoire, de sérieuses difficultés d’orientation dans l’espace et le temps et la perte de fonctions cognitives. Cette pathologie fait partie de la famille des démences et est, à ce jour, incurable.

 

La maladie d’Alzheimer, un fléau exponentiel

500 millions de personnes souffrent de la maladie d’Alzheimer à travers le monde. Cette maladie neurodégénérative, qui représente 80 % des cas de démence, concerne désormais 1,2 million de personnes en France. D’après plusieurs estimations, c’est près de 150 millions de cas qui pourraient être détectés en 2050 à l’échelle mondiale. Face à la progression de la maladie, le corps médical est toujours dans l’attente d’un traitement efficace.

Puisqu’il n’est, à ce jour, pas possible de ralentir significativement l’évolution de la maladie d’Alzheimer, les chercheurs se tournent donc vers les moyens de prévenir l’apparition des premiers symptômes. Mais un des grands défis auquel sont confrontés les médecins est l’identification des signes avant-coureurs. Dans un article signé dans la revue The Lancet Digital Health, Thomas Nedelec, postdoctorant à l’Institut du cerveau, explique avoir fait des progrès significatifs en ce sens.

 

Une base de données scientifique pour décrypter les signes de la démence

Une équipe binationale, française et britannique, s’est lancée à l’assaut des signes annonciateurs de ces cas de démence. En élaborant deux bases de données permettant d’analyser les données de 20 000 patients en France et au Royaume-Uni, les chercheurs ont créé la base européenne THIN (The Health Improvement Network). Ce gigantesque réseau d’informations médicales a permis d’évaluer les liens éventuels entre la maladie d’Alzheimer et 123 autres pathologies. Ainsi, ce sont dix facteurs qui ont pu être identifiés entre deux et dix ans avant la pose du diagnostic de la maladie d’Alzheimer.

 

Ces dix signes avant-coureurs de la maladie d’Alzheimer

Les scientifiques ont ainsi pu identifier, et confirmer, dix signes annonciateurs de cette maladie neurologique :

  • La dépression ;
  • L’anxiété ;
  • Les pertes de mémoire ;
  • La fatigue ;
  • Les troubles de l’adaptation au stress ;
  • La perte d’audition ;
  • Les chutes ;
  • La perte de poids ;
  • La constipation ;
  • L’arthrose cervicale

Deux signes retiennent particulièrement l’attention des médecins, à savoir la constipation et l’arthrose cervicale. Des questions restent néanmoins en suspens : s’agit-il de causes ou de symptômes précoces de la maladie ? Par ailleurs, comme l’expliquent les auteurs de l’étude, d’autres aspects doivent encore être explorés, à l’instar du niveau d’études et d’autres données sociales, particulièrement importantes pour comprendre l’apparition de la démence.

Outre la poursuite de leurs recherches, le nouveau défi que doivent maintenant relever les scientifiques est la traduction de ces résultats en méthode de surveillance pour les patients. L’enjeu est désormais de systématiser la prise en charge et le suivi médical des personnes manifestant ces signes, avant que la maladie d’Alzheimer ne soit diagnostiquée.
 

Sources :

Izold Guegan

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de toutes nos fonctionnalités !

Besoin d'un conseil ?

Autorisé par l'ARS à réaliser des préparations magistrales -
Certification ISO 9001:2015

Agence régionale de santé