Le plein de vitamines avant les fêtes

L’hiver arrive avec son lot de festivités, mais aussi le manque de soleil, de luminosité et le froid. Généralement les défenses immunitaires sont en baisse et la fatigue prend le dessus. Il y a moins de choix de fruits et légumes en hiver mais pourtant il est possible de trouver tous les nutriments dont le corps à besoin en cette saison avec une alimentation saine, variée et de qualité. Les cures de vitamines sont utiles quand elles sont adaptées aux besoins du corps de chacun mais elles ne se substituent pas à une alimentation équilibrée.

 

A quoi servent les vitamines ?

Les vitamines sont des substances qui n’apportent pas d’énergie mais qui sont vitales pour le bon fonctionnement de toutes nos cellules. Elles interviennent dans de nombreuses fonctions biologiques comme la construction de l’organisme (croissance), le fonctionnement et l’entretien du corps (transformation et utilisation des macronutriments, vision, coagulation du sang, système nerveux...)

Seule la vitamine D est synthétisée par le corps donc toutes les autres vitamines doivent être apportées régulièrement.

Les vitamines A, D, E, K sont des vitamines liposolubles (solubles dans les graisses), cette propriété leur permet d’être stockées dans les tissus adipeux et le foie.

Les vitamines C, B1, B2, B3 ou PP, B6, B8, B9 et B12 sont des vitamines hydrosolubles (solubles dans l’eau), elles s’accumulent moins dans le corps car elles sont plus facilement éliminées par les urines.

 

Quelles sont les vitamines importantes à supplémenter en hiver ?

Deux vitamines sont importantes pendant l’hiver :

  • La première vitamine importante est la vitamine C, elle intervient dans de grandes fonctions de l’organisme comme la défense contre certaines infections (grippe, rhume), ou l’assimilation de fer. Elle aide à combattre les baisses d’énergie durant l’hiver. Son apport quotidien recommandé est de 110mg pour les adultes. Les besoins en vitamine C sont augmentés dans certaines situations pathologiques (fracture, infections, traitement anticancéreux) mais également en fonction des modes de vie (activité physique intense, consommation excessive d’alcool, tabagisme).
  • La deuxième vitamine importante est la vitamine D que le corps est capable de produire sous l’action des UV du soleil. En hiver, le soleil étant en quantité insuffisante, la production de vitamine D est plus faible. La vitamine D joue un rôle essentiel dans la qualité du tissu osseux et musculaire ainsi que dans le renforcement de notre système immunitaire. Sa référence nutritionnelle est de 15 microgrammes par jour pour les adultes. Les femmes enceintes, ménopausées, les personnes âgées et les personnes à peau mate ou foncée sont des personnes plus à risque de baisse de vitamine D.

 

Quels sont les risques d’un surdosage en vitamines ?

L’apport trop élevé en vitamine n’améliore pas les performances d’un organisme qui fonctionne déjà bien. Leur surconsommation peut avoir à moyen ou long terme des effets toxiques.

Pour la vitamine C, un apport excessif peut entraîner des maux d’estomac, des diarrhées ou des calculs rénaux.

Pour la vitamine D, un apport excessif peut provoquer une hypercalcémie (excès de calcium dans le sang) entrainant la calcification de certains tissus et des conséquences cardiologiques et rénales.

Il est important de demander conseil à votre médecin ou pharmacien et de toujours respecter les posologies préconisées.

Dr Elodie Duquenne

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de toutes nos fonctionnalités !

Besoin d'un conseil ?

Autorisé par l'ARS à réaliser des préparations magistrales -
Certification ISO 9001:2015

Agence régionale de santé