Comment se soigner pendant la grève des médecins ?

Certains syndicats de médecins ont poussé certains généralistes à faire grève sur quelques jours cette semaine pour protester contre la loi de santé examinée ce mardi au sénat et en particulier le tiers-payant généralisé. Les autorités pensaient que ce mouvement ne serait pas suivi mais de nombreux cabinets ont fermés. N’ayant pas fait beaucoup de réquisition les Agences Régionales de Santé (ARS) ont laissé le centre d’appel 15 saturer. Comment faut-il se soigner si vous avez besoin d’un médecin pendant la durée de la grève.

Le système de soin français étant l’un des plus qualitatifs au monde, il reste de nombreux moyens pour accéder à des conseils appropriés d’un professionnel de santé. Il faut d’abord évaluer le niveau de gravité de la situation, la grève n’étant pas appelé à durer :

  • Certificats médicaux, renouvellement d’ordonnance, vaccin et autres contrôles : Rien d’urgent, attendez la fin de la grève pour aller voir votre médecin, le retour à la normal est prévu ce mercredi. S’il vous manque des médicaments pour quelques jours, demandez à votre pharmacien de vous les avancer (*hors stupéfiants et produits soumis à  surveillance particulière)
  • Petites pathologies, telles que diarrhées, rhume, problèmes de peaux : et si vous faisiez un tour dans votre pharmacie ? Vous aurez un conseil approprié, et l’équipe qualifiée saura vous dire si votre cas nécessite une consultation urgente d’un médecin
  • Pathologies plus lourdes, récidives ou plusieurs symptômes associés : Si votre médecin suit le mouvement de grève, certains de ses confrères ne le suivent peut-être pas. Essayez de les contacter. A défaut, il y aura toujours SOS médecin. Et s’il est toujours difficile de trouver une solution pour votre santé, appelez le 15.

En appelant le 15 ou en allant aux urgences, il faut garder à l’esprit qu’ils s’occuperont des cas les plus graves en priorité mettant en jeu le pronostic vital. Toutes les pathologies moins urgentes et habituellement gérées par les médecins généralistes encombreront les urgences au risque de mettre les plus nécessiteux dans la difficulté. Votre pharmacien saura vous aiguiller.

Compte tenu du manque d’anticipation des ARS face à ces mouvements de grève, les urgences et le centre d’appel 15 ont été saturé aujourd’hui lundi. Il est donc conseiller de s’orienter vers des professionnels de proximité dans un premier temps.

Dr Xavier MOSNIER-THOUMAS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de toutes nos fonctionnalités !

Besoin d'un conseil ?

Autorisé par l'ARS à réaliser des préparations magistrales -
Certification ISO 9001:2015

Agence régionale de santé